BLOG FORMATION DE TISSAGE

2012

Les premières étapes ont été pris pour commencer un atelier de tissage en 2013. Un enseignant a été trouvé, et il nous a mis à jour sur les nécessités de ce cours. Nous avons commencé la construction d'un hangar ouvert ou de +/-54 m ². Une fois qu'il est terminé, une sélection sera faite avec la tête du village et l'enseignant parmi les jeunes nécessiteux.

Le matériel nécessaire sera également acheté. Début prévisible : avril-juin 2013.

2013

Le bâtiment a été achevé fin mai et nous avons pu commencer la formation en juin comme prévu. Malheureusement, il n'y a qu'un seul élève maintenant. Les jeunes ne voient pas un avenir dans cette profession. Cet engin est complétement exclu et on va au pays voisin du Ghana pour acheter des tissus de tissage. L'objectif est de raviver cette tradition et de faire appel aux chefs de village et à d'autres personnalités importantes pour l'acheter auprès de nous. En décembre, nous avons reçu deux ordres. Un début ! L'atelier de tissage devrait être bâillé d'ici la fin de 2014.

2014

Il n'y a encore qu'un élève. Une fille de 15 ans a commencé, mais dissapparu après un mois. Les contacts pour donner aux orphelins la possibilité de suivre la formation ont été perdus. Nous allons réessayer, mais c'est un travail difficile. Nous espérons parvenir à un accord sur mon arrivée en mai. L'atelier de tissage est actuellement pour 3/4 auto-dépendant.

2015

Notre seul élève est un type brave. Les jeunes montrent peu d'intérêt parce que la formation prend trop de temps. Nous pensons que donner aux jeunes la possibilité de suivre la formation en modules pendant la saison de séchage, pourrait simplement être une solution. Le syndicat n'est pas d'accord avec ça !  Bien qu'il y ait des ordres réguliers, il arrive que le tisserand ne soit pas d'accord avec le prix de vente. Résultat : les marchandises restent dans l'atelier, de sorte que le revenu diminue. Nous allons gérer ce problème en 2016 !

2016

  • Notre professeur est M. Tackie Agbanaglo

  • Un élève Dovéné Yawo Sedaho est diplômé et a été délibéré le 2 mars 2016. Il a également obtenu un diplôme officiel.

  • Aucun candidat n'a réellement séjourné.

  • En décembre, nous avons décidé de garder Dovéné en service pour exécuter les commandes, ainsi que son tuteur.

  • Nous déciderons en 2017, si nous garderons cette formation.

 

2017

Notre élève Dovéné Yawo Sedaho est diplômé en 2016. Il restera avec nous pour compléter nos ordres. Pendant 4 ans, aucun candidat n'a été trouvé et nous déciderons cette année ce que nous ferons de cette classe. Mawusé, cependant, a reçu une grande commande en décembre. Pour réaliser cela, il a été à la recherche d'élèves qui travaillent et vont à l'école à mi-temps et les travailleurs professionnels. Il en a trouvé deux à la frontière ghanéenne. Ils commenceront en février. Nous avons loué une chambre pour eux le Centre pour surmonter la distance