gallery/défilé

L'asbl tente d'augmenter la prise de conscience autour des investissements dans l'enseignement et la formation dans les pays où quantité de gens recherchent une issue désespérée vers l'Europe, et donc aussi la Belgique.

La pauvreté survient par insuffisance d'emploi ou embauche inadéquate. Au même moment, l'Europe est confrontée à un flot de fugitifs dû à une propagande fausse dans les pays d'origine.

 

Embracing Life fut fondé par Kathleen Hales en 2009. Son émotion sociale envers les économiquement faibles, avec une visite en Afrique de l'Est en 2005, composaient les ingrédients parfaits pour entreprendre quelque chose auprès de la population locale.

Ses années d'expérience en tant que comptable ne pouvaient que contribuer positivement. Seulement elle ne voulait pas que les apports financiers de tant de gens qui désiraient soutenir le projet soient consacrés aux frais de fonctionnement et autres, auxquels tant de vastes organisations doivent souvent faire face. L'argent récolté devait être consacré entièrement au projet. Une rude tâche, mais non sans résultat. Depuis il y a dans le village d'Apégamé, où le projet a démarré, un complexe de bâtiments qui abrite des élèves qui se présentent pour les cours d'alphabétisation, de couture, et de tissage. Même un programme de formation agricole est sur le point de commencer.

 

Notre projet a besoin d'énergie positive, oxygène indispensable qui signifie simplement la chute ou l'avancement de notre projet. Au moyen de dons ou de cotisations vous pouvez vous engager dans un fonctionnement qui ne porte pas seulement de fruits mais où vous contribuez directement à l'avenir éducatif, social mais également émotionnel de femmes, hommes et enfants.


Reportages, lettres de nouvelles, publication sur les media sociaux et activités forment un ensemble varié dans le fonctionnement d'Embracing Life en Belgique.

 

 

En générale

gallery/logoextralargezonderachtergrond