Le contact avec sa sœur a été rompu il y a des années. Elle avait perdu tout espoir. Une de nos élèves a appris à lire et à écrire. Dans sa langue maternelle d’abord, en Français plus tard. Et puis, elle a remarqué des signes au-dessus de la porte d'entrée de sa maison, qu'elle a reconnu de la leçon. Un numéro de téléphone cellulaire ? Elle l'appelle. Et à sa grande surprise, sa sœur lui répond. Nous pensons que de nos jours tout le monde peut lire et écrire, mais ce n'est pas si évident. La structure de notre société est très compliquée quand on ne sait ni lire, ni écrire. Au Togo, il y a encore beaucoup d'analphabétisme et Embracing Life veut aider à changer cela. Plus d'informations sur le projet Literacy ...

 

L'endroit où le projet est né était très connu pour ses connaissances techniques en couture et en tissage. Mais ces connaissances ont été totalement perdues. Les gens n’y voyant plus d'avenir. Ils n’avaient ni machines à coudre ou à tisser, ni les moyens de les acheter. Embracing Life fait revivre l'ancien artisanat et attire des étudiants pour des cours utiles dans cette région, tels que la maçonnerie, l'agriculture et l'élevage.

 

Plus d'informations sur le projet des connaissance techniques...

 

L'intérêt pour le web mondial se manifeste au moindre petit coin du monde, donc aussi dans cette région du Togo.


Grâce à la Croix-Rouge flamande, qui a fourni au projet les ordinateurs portables et les ordinateurs de bureau, et
 grâce à deux bénévoles qui ont immédiatement mis tout en œuvre pour amener l'informatique à un niveau supérieur, le projet ICT démarre.

 

Plus d'informations sur le projet ICT...

 

lien Alphabétisation
Lien Connaissance Techniques
Lien Connaissance Techniques

Compétences Linguistiques

gallery/dsc01592

Connaissances Techniques

gallery/1

ICT

gallery/dsc01503

Le fonctionnement en Belgique se concentre sur des contacts étroits et réguliers avec le centre de formation à Apégamé. La présidente se rend au moins deux fois par an sur place. Au jour le jour les contacts se font par tout moyen de communication moderne. Les dons étant consacrés entièrement à la réalisation du projet, l'asbl a créé un stand qui est utilisé sur des foires et des évènements afin, d'une part, informer le public et, d'autre part, effectuer des ventes en vue de la récolte de fonds pour assurer le fonctionnement.

Lors de l'assemblé-générale annuelle, "Lueurs d'été", les membres sont informés sur l'évolution du projet qui est illustrée par la projection d'une vidéo. Quelques-uns des membres ont déjà visité le projet sur place.

Les membres sont informés régulièrement par l'envoi d'une lettre d'information. Reportages, médias sociaux et activités forment un vaste éventail d'activités d'Embracing Life en Belgique. Le site web a été traduit en Français afin de permettre aux Togolais d'en suivre le contenu. Son agenda contient un aperçu des évènements où l'on peut rencontrer le stand, mais aussi des activités organisées par Embracing Life, ou auxquelles elle participe.

Le projet a véritablement démarré en 2010. Au départ à Apégamé. Mais petit-à-petit nos formations trouvent un écho dans les villages environnant, comme à Kpando.

Actuellement nous soutenons les formations suivantes :

  • Alphabétisation
  • Formations de couture (3 ans)
  • Formation de tissage
  • Formation de maçonnerie
  • Formation informatique

Le responsable local du projet, MAWUSÉ, organise régulièrement des réunions avec les enseignants. La présidente est systématiquement informée au moyen de rapports et de chiffres. L'organisation rencontre un succès certains auprès des chefs des villages environnants. Lors d'évènements spéciaux, nous notons la présence de la "reine-mère", d'ancêtres, de chefs de villages, une prêtresse…

Ces milieux nous enjoignent d'ouvrir encore une école. Même le Prince Héritier, Asfaro Plakoo-Mlapa a manifesté un vif intérêt en visitant notre projet.

fonctionnement en belgique

gallery/2015-11 bouwen wonen nu (2)
gallery/dsc01594

fonctionnement togo

Embracing Life asbl

Les activités d'Embracing Life se déroulent au Togo (Afrique de l'Ouest) dans le village d'Agou-Apégamé. L'asbl à une approche unique en impliquant la population locale au projet. Cela procure un sentiment de confiance en soi, d'implication et de responsabilité.

L'asbl a comme but la promotion de l'enseignement et la formation professionnelle, aussi bien pour les jeunes que pour les adultes. Elle s'efforce de diminuer l'analphabétisme. Ceci en créant de l'emploi. L'enseignement stabilise une communauté et plus de moyens signifie une diversification des formations. Nous sommes tous d'accord pour dire que l'enseignement apporte une égalité sociale et annonce un futur meilleur.

Sans formation, sans enseignement on se trouve dans un cycle de "survival of the fittest". Celui n'évolue pas stagne dans une situation sans issue qui ruine son avenir.
L'asbl essaie de faire évoluer la prise de conscience pour un accroissement des investissements dans l'enseignement et la formation dans les pays où beaucoup de jeunes cherchent une échappatoire vers l'Europe et donc, aussi vers la Belgique. Une insuffisance d'emplois entraine la pauvreté. Simultanément, le flux de réfugiés vers l'Europe est alimenté par une propagande fausse dans les pays d'origine.

gallery/logoextralargezonderachtergrond